Aujourd’hui le Domaine de Chantegrive à 15 h de vigne qui se trouvent sur les communes de Gilly, Tartegnin, Mont-sur-Rolle, Perroy, Féchy et Aubonne. Mon épouse Thérèse et moi-même gérons le domaine accompagnés de nos fidèles employés. Nous avons deux enfants, Julien né en 1994 et Nicolas né en 1999.

Alain Rolaz

 

Historique du Domaine

1524

“Rolaz” est le nom de famille le plus représenté à Gilly. L'origine de ce nom se trouve chez nos voisins savoyards, soit à Concise près Thonon.

La première famille “Rolaz” arriva en 1524 à Gilly où un certain Nicolas Rolaz vint s'installer comme notaire.

1806

En 1806, mon arrière-arrière-grand-père était déjà propriétaire de ce domaine.
Il était paysan et acquit à cette période quelques parchets de vignes.

C'est donc à partir de cette date que le domaine de “Chantegrive” devint aussi un domaine viticole.

1934

Au fil des années, le domaine s'est agrandi. En 1934, mon arrière-grand-père Henri Rolaz, propriétaire du domaine, acheta le Château St.-Vincent et les vignes attenantes.

Cette même année, il acquit d'autres parcelles viticoles sur la commune de Gilly qui forme le domaine de Chantegrive.

Naissance de mon père Henri.

1968

En 1968, mon grand-père Charles, qui était devenu propriétaire de “Chantegrive” et de “St.-Vincent”, vendit le château St.-Vincent, dont l'entretien devenait de plus en plus onéreux… Il conserva toutefois l'ensemble des vignes attenantes.

Cette vente permit de construire une nouvelle cave à “St.-Vincent” où mon oncle Guy et mon père ont travaillé ensemble jusqu'en 1977.

1977

C'est en 1977 que la décision fut prise de diviser les domaines. “St.-Vincent” est devenu propriété de mon oncle Guy et mon père Henri reprit le domaine de “Chantegrive”.

Tout l'encavage continua cependant à se faire à St.-Vincent jusqu'en 1982.

1983

En 1983 mon père transforma la vielle cave de Chantegrive telle qu'elle l'est actuellement.
Pour des raisons pratiques et pour faciliter le travail, des cuves en acier y ont été installées. Cette transformation a aussi donné davantage de place pour encaver.

Jusqu'en 1988, mon oncle et mon père ont continué à travailler ensemble, vendanges comprises. Le pressurage se faisait à St.-Vincent et c'est au moment du débourbage (filtration statique) que le moût était encavé au domaine de Chantegrive.

1989

C'est en 1989 que nous décidons, mon père et moi, d'installer un pressoir à Chantegrive et de rendre ainsi l'exploitation du domaine totalement autonome.

En effet, l'agrandissement du domaine par de nouvelles acquisitions et par la location des vignes de ma mère, issue elle-aussi d'une famille vigneronne à Féchy, rendit indispensable l'acquisition d'un matériel performant pour un travail plus efficace.

1993

En 1993, suite au décès accidentel de mon père survenu l'année précédente dans sa 58ème année, je reprends le domaine.

1997

En 1997, afin de mieux recevoir nos visiteurs, nous aménageons un caveau.

2000

Achat de 2 parcelles de vignes sur la commune de Perroy. Ces 2 parcelles d'une belle exposition situées à 150 m du lac représentent une surface de 2 hectares.

2001

Création d'un nouveau chai, spécialement pour vinifier nos vins rouges et spécialités.

2010

Achat d'une parcelle de vignes sur la commune de Gilly d'une surface de 2.2 hectares. Cette parcelle idéalement située et son caractère graveleux est essentiellement réservée pour les rouges.